Parmentier de grenadier à la florentine

Aujourd’hui, je vous partage une recette que j’ai plus ou moins inventée ! Une recette qui permet de faire passer les épinards comme une lettre à la poste, si si, c’est possible …

Vous pouvez télécharger la recette ici : Télécharger

 

Concrètement, qu’apporte cette recette ?

La présence de poisson permet un apport en protéines de bonne qualité, ici, j’ai utilisé du grenadier mais je vous conseille l’utilisation d’un poisson plus intéressant sur le plan nutritionnel, comme le saumon ou la truite qui permettront, en plus, un bon apport en vitamines E et D, ainsi qu’en vitamine B12 et surtout en iode.

Pour ce qui est de la purée, faite maison, on a un bon apport en glucides complexes, l’index glycémique de la purée, en revanche, est un peu élevé, il faudra varier les sources de glucides sur les différents repas.

En ce qui concerne les épinards, et bien premièrement, ils n’apportent pas tant de fer que cela, c’est un mythe dont on ne connait pas vraiment l’origine (certains articles parlent d’une erreur datant des années 1870, mais ce serait, là aussi, inexact…). Cependant, l’épinard est une bonne source de fibres, de calcium, magnésium, phosphore et potassium. Il contient également des vitamines A, E, K et B9 en proportions intéressantes.

Enfin, la béchamel, ici réalisée avec de l’huile d’olive va vous apporter des acides gras insaturés, et du calcium !

En bref, selon le type de poisson choisi, vous aurez une recette intéressante sur le plan nutritionnel, et qui permet de faire consommer des épinards au petits et grands !